Comment la France a tué ses villes.
Ajouter à mon calendrier
Le , Salle des Fêtes

Alors que le constat de la crise urbaine produit son lot d'articles de presse sur des villes sinistrées où les commerces disparaissent, Olivier Razemon nous livre une analyse originale sous forme d'enquête.
La dévitalisation des villes n'est pas un phénomène hexagonal et frappe de nombreux pays européen et l'Amérique du Nord. Elle concerne surtout les villes moyennes et petites. La France est quadrillée par la grande distribution qui dispose d'une force de frappe considérable. Des projets d'implantation permanents, une fuite en avant dans la démesure, un parc de surfaces commerciales qui croît plus vite que la consommation ! Les implantations de centres commerciaux en périphérie tuent les commerces de centre-ville et créent moins d'emplois qu'elles n'en détruisent. Et les villes dépérissent.
A Gisors aussi on peut s'inquiéter de voir tous ces espaces commerciaux vides !

Thierry Thévin

Olivier Razemon est journaliste indépendant, il travaille notamment pour Le Monde. Voyageur, reporter et observateur du monde d'aujourd'hui, il écrit de nombreux articles sur les transports,l'urbanisme et les modes de vie. Aux éditions Rue de l'échiquier, il a déjà publié le pouvoir de la pédale (2014) La tentation du bitume (2012)et Les transports,la planète et le citoyen (2010). Son blog," L'interconnexion n'est plus assurée" (transports.blog.lemeonde.fr) est désormais une référence sur le sujet de la mobilité.